Nouvel élan !

Après neuf années au Montmartre à Québec, et à la veille du départ : Petit historique, action de grâce et nouvel élan ! (Reprise de l’éditorial de juin 2010 de La vie du Montmartre)

Petit historique !

En 1999, le P. Christian Blanc venait au Montmartre pour permettre au P. Gilles Blouin de souffler un peu et d’aller vers d’autres horizons. C’est durant cette première année, qu’avec le supérieur provincial d’Amérique du Nord de l’époque, le P. John Frank, avec le P. Marcel Poirier, le Fr. Pierre-Jean Genest et en collaboration avec les supérieurs provinciaux de France et d’Afrique, fut décidée la fondation d’une nouvelle communauté internationale : la communauté d’Alzon (communauté désignant ici l’implantation locale d’une maison de notre congrégation : les Augustins de l’Assomption). Triple mission pour cette nouvelle communauté : Être présente dans le milieu étudiant et proposer la vocation assomptionniste ; Animer le Montmartre ; Poursuivre la présence assomptionniste au Québec. C’est ainsi qu’en 2001 fut mise en place la communauté d’Alzon, avec cinq frères (roumain, congolais, français) renforcée durant deux années par un frère malgache.

Action de grâce !

En relisant ces neuf années, les raisons de rendre grâce ne manquent pas ! D’abord, ce fut la chance d’avoir des responsables stables et constants durant près d’une décennie,- ce qui est plutôt rare dans notre congrégation- de quoi donner une impulsion, une couleur, un élan soutenu. Et puis, si l’on regarde les objectifs de départ, tenant compte du contexte de l’Église à Québec, nous n’avons pas de quoi rougir. En effet, trente-six jeunes ont logé dans la communauté ou dans le foyer, durant ces années. L’un d’entre eux est maintenant assomptionniste, un autre fut postulant, plusieurs sont séminaristes diocésains et tous ont pu profiter de ce temps pour approfondir leur vocation humaine et chrétienne. Sur le plan de l’animation du Montmartre, beaucoup a été fait et mis en place… Ils sont nombreux, en effet, ceux et celles qui nous disent trouver au Montmartre un lieu de ressourcement, de fraternité et de nourriture spirituelle profonde. Je ne peux ici faire l’inventaire du travail accompli, juste mentionner que le fichier tenu à jour des personnes qui participent aux activités du Montmartre contient 1400  noms, sans compter celles qui participent aux célébrations, aux retraites dans la vie, ou qui sont affiliées à la Guilde… Enfin, la continuité de la présence assomptionniste fut assurée et elle le sera encore puisque 3 frères étudiants (congolais et vietnamien) sont arrivés récemment pour reprendre le flambeau, avec 2 pères (congolais et russe) qui arriveront sous peu et avec la présence du groupe des laïcs assomptionnistes maintenant bien établi à Québec.

Nouvel élan !

Le Montmartre existe depuis 85 ans à Québec ! La mission s’est déployée sous différentes formes au cours de ces années ;  elle fut belle, parfois rude, mais toujours persévérante et inventive, car la fidélité à l’Évangile demande à tous et à chacun d’entre nous, à chaque génération, d’être à la fois héritiers et fondateurs ! Les dix années passées s’inscrivent dans cette histoire et il est temps de laisser place à un nouvel élan. Certes, les détachements sont toujours difficiles, mais ils sont aussi prometteurs d’avenir : de nouvelles idées vont se concrétiser, de nouveaux réseaux vont se tisser, et le partenariat religieux-laïcs inauguré va pouvoir se développer encore. Durant ces années, de nouvelles pierres ont été apportées à la construction du Montmartre, le ciment est solide, la maison communautaire est belle : la mission peut se poursuivre avec confiance dans la continuité mais aussi dans un nouvel élan !

Merci pour ces années québécoises…

Soyez à la fois héritiers et fondateurs,

et bon vent au souffle de l’Esprit !

Ce contenu a été publié dans Accueil. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Nouvel élan !

  1. Raymond dit :

    Le Montmartre n’est pas unique. Il est différent. Comme il continuera de l’être avec cette nouvelle équipe. Certains partiront, d’autres arriveront. Et la vie poursuivra son cours tranquille. Bon vent à toi aussi !

  2. Lucian dit :

    Merci Benoit à toi pour la fidélité et tout le travail accompli pendant ces 9 années de présence à Québec. Tu mérites vraiment toute ma reconnaissance surtout pour le travail accompli après le départ de Jean Chrysostome et le mien… et peu de temps après, la maladie de Christian. D’un seul coup tout tombait sur tes épaules et tu a su si bien faire face, bravo. Maintenant la mission t’appellera à oeuvrer pour le Royaume sous d’autres cieux, que le Seigneur te donne la meme force, la meme patience, la meme persévérance et le meme enthusaisme pour rendre toujours plus fructueux les dons que Dieu a mis en toi… bon vent, cher frère Benoit.

  3. Josée dit :

    Merci Benoît pour ces années québécoises…. et pour la possibilité que tu nous offres par ce blog, de continuer à naviguer dans ton sillage.
    Doux vent !

  4. Midas Millien dit :

    Oh, excusesez-moi, dans mon texte, j’ai oublié de citer le nom d’un grand maître aussi qui a beaucoup contribué dans ma formation. Il s’agit de Tchéry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *