Le temps s’accélère !

La fin d’année liturgique nous projette de façon accélérée vers la fin des temps, non pas pour nous faire peur ou dans un but catastrophique, mais plutôt pour nous faire voir ce que nous avons à espérer ! Au-delà des signes annonciateurs évoqués dans l’Évangile, il nous faut réentendre la promesse d’un Royaume de paix et de justice ; d’une vie menée à sa plénitude… Dans notre quotidien également le temps semble se précipiter par moments, les différentes activités nous entraînent dans leur tourbillon, au risque de nous étourdir, et de nous faite oublier de garder du temps pour l’essentiel : la rencontre personnelle, la prière, la contemplation de la vie qui nous entoure…

À Sokodé, aussi, la vie s’accélère par moments, et la semaine fut particulièrement bien remplie. En dehors des activités quotidiennes habituelles – et des quatre cours hebdomadaires à donner- nous avons donc vécu, à distance, la venue de Benoît XVI au Bénin, avec les conséquences pratiques de messes à assurer pour palier les absences de certains. Ce fut ensuite la soirée du 21 novembre, le jour de naissance au ciel de notre fondateur : soirée à la fois festive et studieuse puisqu’elle s’est conclue par une réunion tardive avec notre visiteur, le P. Vincent Cabanac, économe provincial (voir les photos de la visite ici). Mardi, nous avons accueilli pour le repas et pour l’après midi la cousine d’un père assomptionniste avec un couple allemand, pour un « mini sommet » franco-allemand sur les questions écologiques (il nous faut maintenant consommer des insectes), de solidarité internationale (quel suivi local pour un projet de solidarité pensé ailleurs), et de foi chrétienne (notre ami allemand ne reconnaissant pas Benoît XVI comme un de ses concitoyens…) ; bref un échange original qui nous a sortis de nos préoccupations habituelles. Mardi soir, enregistrement de notre émission de radio hebdomadaire sur la lecture de textes du Magistère. Mercredi, messe matinale à la radio (6h !), recherche et projection d’un film sur des questions de santé pour l’aumônerie étudiante. Jeudi, soirée communautaire studieuse de lecture des actes du dernier chapitre provincial. Et ce samedi, groupe biblique le matin, nouvel enregistrement de radio cet après midi car nous serons absents la semaine prochaine pour une session d’inter-noviciat et deuxième édition, ce soir, de notre ciné-club hebdomadaire. La première séance fut de bon augure puisque nous avons rassemblé environ 80 participants  la semaine dernière… Demain, j’aurai à assumer la célébration dominicale à notre paroisse (les semaines passées j’étais à la cathédrale), avec un baptême en prime… Avant de prendre la route, avec les novices, pour un inter-noviciat à Kara, une ville voisine, jusqu’à vendredi prochain.  Bref, comme vous le voyez, par moments le temps s’accélère…

Heureusement, le rythme communautaire nous oblige à nous arrêter pour la prière commune et personnelle !

Ce contenu a été publié dans Accueil. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le temps s’accélère !

  1. Monique dit :

    Claude et moi, chez IGA, on s’est mis d’accord : vous travaillez BEAUCOUP, p. Benoît ! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *