Le bon rythme…

Après quelques jours de silence en raison des fêtes et des absences, je reprends mes bonnes habitudes en ce début d’année 2014…

Echange de cadeaux au noviciat, la nuit de Noël

Échange de cadeaux au noviciat, la nuit de Noël

Voici donc une nouvelle année qui s’ouvre devant nous : temps des bonnes résolutions, des bons vœux, d’un dynamisme renouvelé… Le constat aussi, pour plusieurs, que les années semblent passer de plus en plus vite, au fur et à mesure que nous avançons en âge…

Mais aussi, reconnaissons-le, cette date de début d’année grégorienne est toute symbolique : pour nous, chrétiens, le début d’année commence au premier dimanche de l’Avent et, si l’on se fie aux historiens, nous serions plutôt vers 2018 ou 2020 après la naissance de Jésus ; pour les juifs, c’est à la fête de Rosh Hachana, le 1er de Tichri (vers septembre, octobre), que débute la nouvelle année, et nous sommes en 5774 du calendrier juif ; pour les musulmans, le premier jour du mois de Muharram, a débuté cette année le 4 novembre dernier, et ils en sont à l’année 1435 de l’Hégire… Et si on allait voir du côté de l’Asie, nous aurions bien d’autres calendriers, avec notamment la fête du Têt qui se tiendra le 31 janvier cette année…

Bien sûr nous avons besoin de rythmes et de repères, le mérite du calendrier grégorien est certainement de fédérer bien des cultures et des religions dans un calendrier qui s’impose comme « universel », mais en même temps, ne nous laissons pas trop prendre par le rythme commercial que l’on veut nous imposer ! Je ne suis pas très vieux, mais je sais bien que dans mon enfance, et cela était encore plus vrai pour nos parents et grand parents, la fête du Nouvel An passait plutôt inaperçue, la grande fête de fin d’année était bien la fête de Noël ! Aujourd’hui on nous parle des « fêtes de fin d’année », de « l’arbre des fêtes » et certains nous invitent, le 25 décembre, à célébrer le « solstice d’hiver » !

Quels rythmes, nous donnons-nous ? Il me semble que l’année liturgique est bien plus riche que l’année civile et elle ne nous incite pas à prendre de bonnes résolutions que nous ne pourrons pas tenir, mais nous offre, dans l’année, des temps de conversion, notamment le carême (mais aussi le « petit carême de l’avent ») pour nous entraîner à une vie plus belle… Quarante jours pour s’initier à une vie meilleure me semblent plus profitables que quelques souhaits formulés à la vite au nouvel an… Cette année liturgique nous offre également des temps de réjouissance, non pas fondés sur des fêtes artificielles à construire à grands coups de dépenses en feu d’artifice et autres réveillons, mais sur des vérités fondamentales qui sont sources de joie profonde.  Noël : Dieu a pris chair, il est venu nous rejoindre pour nous mener à Lui… Pâques : le mal et la mort n’ont pas le dernier mot, mais la Résurrection du Christ qui préfigure notre propre résurrection, c’est elle qui a le dernier mot !…

Je reconnais cependant que l’échange des vœux est une très bonne chose et nous permet de renouer des liens parfois distendus, mais cet échange de vœux est d’abord lié à Noël, avec l’envoi de belles cartes de Noël et non pas au nouvel an grégorien, avec des cartes, souvent bien fades : un bouchon de champagne qui saute, ou des représentations de boites de cadeau sur fond brillant, c’est pas terrible…

Je vous souhaite donc, pour 2014, de trouver le bon rythme…

 __________________

La vie par ici

Les fêtes de Noël et du Nouvel An se sont bien passées, en paroisse, elles furent plutôt calmes… Les jeunes, environ 300, se sont rassemblés au Centre Culturel, après la messe du 31 décembre au soir, pour passer dans la joie le cap de 2014.

La commission formation au travail

La commission formation au travail

Je rentre aussi du Burkina-Faso, pour quelques jours de travail (de la commission formation) et de rencontre avec les frères de Ouagadougou. C’est toujours un plaisir de pouvoir souffler un peu et retrouver les frères, notamment « mes » anciens novices…

Nous reprenons, maintenant, le bon rythme du temps ordinaire…

Ce contenu a été publié dans Accueil. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *